20171120_211431Les années (budgétaires) se suivent…..et se ressemblent.

Comme les discours des chef.fe.s de groupe, qu’ils considèrent tous comme une “colle”, sauf quand on a le don de la parole et de l’impro comme un certain A. van P.

La nôtre, Marilou Servais, est un peu moins à l’aise dans l’improvisation, ce qui présente l’avantage indéniable et fort apprécié qu’elle travaille beaucoup le contenu et que ses discours sont toujours très riches.

Aussi bien quant à l’année écoulée qu’en ce qui concerne l’année à venir.

D’autant plus qu’elle applique méticuleusement le papier calque de la Déclaration de Politique Générale sur le budget (ordinaire et extraordinaire) sousjacent, ce qui permet d’en dégager les lignes de forces, voire dans le meilleur des cas le “fil vert”.

Vous pouvez lire en annexe son excellent discours de lundi 20/11/17:

20171120_194129

Bien qu’une drôle de tradition – encore une, comme celle des éclairs de l’échevin honoraire le vicomte Bernard de Marken de Mercken, hélas remplacés depuis quelques années par des victuailles moins riches (?), oui, tout se perd – veuille que l’on n’interpelle pas le soir du budget, notre conseillère communale Françoise de Halleux, dite Swazinette, s’est fendue d’une superbe interpellation relative à l’avancement de l’engagement de la commune lors de la COP 21, suite à la clôture de la COP 23 à Bonn (voir annexe).

A lire la réponse archicomplète du bourgmestre, également annexée à cet article, 99% des engagements de la commune ont été respectés, dont 99% par les deux échevins Ecolo-Groen.

Quant à la mobilité, élément clé dans la lutte contre les GES et la mauvaise qualité de l’air, on ne peut que regretter que la réponse soit un peu moins fournie….

Comme l’a dit ironiquement quelqu’un d’une autre formation politique que la nôtre: réponse à l’occassion de la COP100……quand ce sera trop tard.

J’ose espérer que non.

Et c’est bien pour cela que je continuerai à m’engager après 2018!

Advertenties