Op 17 maart 2008 nam ik, tijdens het debat over de gemeentebegroting, ontslag als fractieleider.

Aanleiding was een niet-gedekte persoonlijke oprisping over het gemeenteonderwijs, de kosten daarvan voor de gemeentebegroting, en de voorzichtig opgeworpen vraag of het niet tijd zou worden eens na te denken over het organiseren van onderwijs op gewestelijk niveau.

De eerste Etterbeekse schoolstrijd was geboren (lees de artikelen hierover op groenbrussel.be )  

Ik had mij dus voorgenomen het dit jaar voorzichtiger aan te pakken.

Eenmaal ontslag nemen en weer terugkomen, ça passe.
Tweemaal, ça casse.Helaas zat er ook dit jaar een blauw addertje onder het groene gras: de parking Jourdan (zie artikelen op deze blog).

Wie schetst de verbazing van (sommige van) de Etterbeekse groenen toen we in de buitengewone begroting een lening van 6.000.000 € (zes miljoen euro!) ontdekten voor de bouw in eigen beheer van een ondergrondse parking met de voeten in de Maalbeek.

Deze nieuwe buurman van fritkot Maison Antoine staat zeker niet in het meerderheidsakkoord dat de Liste du Bourgmestre, PS-sp.a. en Ecolo-Groen! van hun handtekening hebben voorzien.

Ondanks dat wordt ze nu al gepusht als onvermijdelijk, omdat uit de enquête over de heraanleg van het Jourdanplein zou blijken dat er vraag is naar meer parkeerruimte.

Alles goed en wel, maar hoe zit het met de bevordering van de “zachte” mobiliteit, toch een topprioriteit in een gemeente die Duurzame Ontwikkeling als transversale bevoegdheid ziet?

Bovendien een bevoegdheid in handen van de groene schepen!

fietsstallingVoor de aanschaf van pakweg 10 fietsenrekken is 1000 € (duizend euro) uitgetrokken……

 Tijdens het meerderheidsoverleg op de vrijdagavond voorafgaand aan de gemeenteraad van maandag 9 maart is er stevig gediscussieerd over dit manifeste onevenwicht en over de wijze waarop het besluit (?) over de parking tot stand is gekomen.

 Met mijn, sinds vorig jaar verworven, diplomatiek inzicht kreeg ik van onze burgemeester het groen licht om hier een en ander over te zeggen in mijn speech bij de goedkeuring van de begroting.

Begroting die wij natuurlijk wel moesten goedkeuren.

 Ik hield dus onderstaande speech (dit jaar volledig in het Frans om duidelijk te maken dat het niet om een Groen!- of een persoonlijk standpunt gaat maar om een door de hele Ecolo-Groen!fractie gedragen opinie), en keurde namens mijn groep de begroting goed.

Onnodig te zeggen dat mijn kritische opmerkingen voor heel wat minder opschudding zorgden dan het onderwijsdebat van het voorgaande jaar…

De dubbele boodschap is hopelijk wel overgekomen: 1) de parking is nog lang niet in beton gegoten, en 2) ook de zachte mobiliteit eist haar rechten op.

Daar doorheen “en filigrane”: de Etterbeekse groenen zijn loyale maar kritische bondgenoten.

 “Discours de chef de groupe”, uitgesproken op 9 maart 2009 bij de goedkeuring van de gemeentebegroting 2009

 Chers membres du collège,

Chers collègues conseillers communaux.

Tout d’abord je tiens à féliciter les services compétents, et l’échevin des finances, pour la préparation de ces documents et pour les explications qu’ils nous ont fournies lors des commissions réunies la semaine dernière.

C’est la 3ième fois qui j’ai l’honneur et le plaisir de faire mon discours de chef de groupe sur le budget.
C’est toujours une honneur, pas toujours un plaisir, à vrai dire…..

La première fois, en 2007, j’ai dit que c’était un budget de transition et qu’on ne voyait pas encore le fil vert conducteur.

C’était comme si les écologistes n’étaient pas encore à 100% dans la majorité.

Evidemment, c’était juste une illusion d’optique.

La deuxième fois, en 2008, j’ai dit que c’était un budget de confirmation, et que le fil vert était devenu visible.

J’avais même félicité l’ensemble du collège qui avait permis la verdurisation du budget.

Malheureusement, personne n’avait entendu mes propos, car tout le monde était trop occupé à essayer de comprendre ce que j’avais dit over het gemeenteonderwijs.

C’était comme si le chef de groupe des écologistes était déjà sorti de la majorité.

Disons que c’était juste une illusion acoustique.

Que dire cette fois-ci pour que tout le monde comprenne que ce budget c’est aussi le nôtre, et que nous faisons pleinement partie de cette majorité qui le défend, et de ce collège qui doit le mettre en pratique?

Et que cela,  ce n’est pas une désillusion politique…..

Or, comme dans le pré-diagnostic Agenda Local 21 que nous avons voté ce soir, on peut faire un diagnostic de ce budget en forces et faiblesses. Pour terminer par une conclusion: le vote en l’occurrence.

Commençons par les forces:

D’abord évidemment le fait que pour la première fois depuis des années (20 ans?) y il a un boni, grâce à un meilleur contrôle des taxes et surtout une meilleure perception de la taxe sur les bureaux.

C’est une bonne nouvelle en période de crise.

Espérons que ce n’est pas un “one shot”.

Et puis il y a les tendances positives de l’année dernière qui se confirment: j’en veux pour preuve les dépenses de fonctionnement et de transfert aux postes égalité des chances, tourisme, développement durable, AL 21, solidarité internationale, l’AIS, pour n’ en citer que quelques-uns.

Pour ce qui est de l’Agence immobilière sociale, qui nous tient très à coeur comme vous le savez, ce montant de 100.000 euro était déjà inscrit dans le budget de 2008, mais en 2009 il faut aussi le dépenser.

Je passe à la rubrique des faiblesses.

J’en épingle une qui nous préoccupe particulièrement: celle de la mobilité.

Il suffit d’analyser le budget extraordinaire pour constater que les investissements au profit de la mobilité (ou faut-il dire l’immobilité) “dure”, si j’ose dire, dépassent de loin ceux dans la mobilité douce.

D’ailleurs, cette analyse est confirmée par le pré-diagnostic AL; je cite la fiche 6: “certains efforts pourraient encore être fait pour augmenter et favoriser la mobilité douce”.

Une des pistes d’action possible proposé par le pré-diagnostic est d’augmenter la qualité des aménagements vélo.

On dit parfois du mal de la Région en matière de stationnement, mais je trouve que le ministre compétent a quand même lancé des initiatives intéressantes pour le stationnement vélo habitant de longue durée, sous forme de fietstrommel ou tambours pour vélos.fietstrommel

Je crois qu’Etterbeek, en tant que double vainqueur du vélo d’or, se doit de faire mieux que la Région.

Gagnons-le une 3ième fois!

Mettons les bouchées doubles pour la mobilité durable.

Les recettes de notre plan de stationnement auto le permettent.

Je descend de mon cheval de bataille, et je conclue: ce budget présente plus de forces que de faiblesses, même aux yeux critiques des verts etterbeekois.

Il est donc normal que un groupe constructif comme le nôtre le vote.

Je vous remercie de votre attention.

Ik dank u voor uw aandacht.